Go to contentGo to menuGo to searchGo to the news list

Micro et Nanomédecines Translationnelles

Main navigation

    Search

    Breadcrumb

    Soutenance de Thèse de Mlle Anne-Laure LAINE

    Soutenance de Thèse de Mlle Anne-Laure LAINE

    • Share this page on social networks
    • E-mail this page

      Send by mail


      Separated by coma
    • Print this page

    5 December 2013

    9h00, Amphi Germain, Faculté de Pharmacie

    Directeur de Thèse : Pr. Catherine PASSIRANI

    Résumé:

    Ces travaux ont pour but l’évaluation préclinique de trois composés ferrocéniques (FcOHTAM, FcdiOH et ansa-FcdiOH) formulés au sein de nanocapsules lipidiques (LNC) dans le cadre d’une thérapie anticancéreuse. Dans une première étude, le potentiel anticancéreux des ferrocifènes est démontré sur un modèle de cancer du sein triple négatif avec un retard significatif de la progression tumorale grâce à l’administration des LNC chargées en FcOHTAM. Afin d’améliorer le ciblage tumoral passif, la seconde partie de la thèse est consacrée au développement de LNC furtives par un procédé de formulation en une étape (one-step OS). Ces LNC OS présentent une circulation plasmatique prolongée et conservent l’intégrité de leur structure plusieurs heures après injection intraveineuse (iv), comme observé par imagerie FRET. Par ailleurs, l’injection répétée des LNC OS chargées en ansa-FcdiOH a provoqué l’arrêt de la croissance de gliomes implantés en sous-cutané. La dernière partie des travaux est dédiée au traitement du gliome orthotopique par différentes stratégies d’administration des LNC (en local et en périphérie). L’injection intra-carotidienne de LNC de FcdiOH recouvertes de peptide NFL-TBS a donné lieu à une amélioration de la survie pour quelques animaux (5/12). L’infusion intracérébrale prolongée des LNC de ferrocifènes a engendré une toxicité et mortalité importante. Finalement, l’administration répétée par voie iv s’est révélée être une approche encourageante avec une légère augmentation de la médiane de survie (7%). L’ensemble de ces résultats démontre l’activité prometteuse des complexes ferrocéniques associés aux LNC OS pour une approche alternative de thérapie du cancer.

     

    Mots clés : Nanomédecine, Ferrocifène, cancer du sein triple négatif, glioblastome